L'opium portable
[P. J.] [RU] [EN]

L'opium portable

Toutes sortes de dispositifs portables (gadgets) ont apporté des changes radicaux de la mode de vie des gens. Au lieu de faire des choses aux lieux appropriés, on peut régler le sort entre autres, en courant, en volant, entre deux coupes de té, ou deux parties de boules. C'est très convenable, de tout avoir à la portée de la main, à chaque envie.

Mais les envies suivent les ressources. On peut lire un livre ; mais on peut aussi bien voir un film, et il n'y a pas, il semble, de la nécessité de lire. On peut voir les amis ; mais on peut mieux envoyer un SMS, jaser par téléphone ou se voir par Skype, et il ne faut pas nécessairement aller nulle part. Vous voulez de la musique ? Il y en a des tonnes de contenu portable ! Des photos, des vidéos, on a tout sur soi. Préparer des documents, envoyer des demandes, régler des problèmes quotidiens ou acheter quelque chose, tout ça est aujourd'hui de la compétence d'une petite boite dans la poche.

Les possibilités mobiles, c'est très bon. Les gens ont toujours de ce dont on pourrait s'occuper. Et il n'y a plus de temps pour penser. On pourrait s'imaginer que des dispositifs variés fournissent beaucoup de temps libre ; mais, pour des raisons inconnues, on ne peut jamais l'appliquer à une chose intelligente. En effet, il faut jouer avec des images changeants, apprendre les derniers potins, se mettre au courant d'un autre événement pop... Si on aurait bien le temps pour bavarder ! Aucun chemin n'est assez long.

Peu à peu, on va perdre le reste de l'habitude de penser. Et on en fera bien. Une occupation très malsaine. Peut mener à l'envie de changer quelque chose. Une affaire évidemment criminelle.

Soudez-vous, donc, avec vos gadgets, tout doucement. Et ne doutez jamais, il ne s'agit que de l'avantage mutuel. Un singe avec un portable, c'est déjà plus qu'un singe tout ordinaire, n'est-ce pas ?


[Observations assorties] [Unisme]